mardi 30 août 2011

c'est violent

Une mienne collègue rentrant de vacances déconnectées de toute actualité, sans télé ni radio ni journaux, me déclarait récemment que revenir à la réalité : "c'est violent !" Marchant dans la campagne, je me demandais ce que c'était, "dans le temps", de vivre sans être bombardé à chaque seconde d'informations en tous genres. Un coucou me répondit : Coucou. Oh l'oiseau, merci !

4 commentaires:

  1. De votre part, un petit signe était indispensable cher ami !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien ce billet, tu t'en doutes... Coucou, Kitty !

    RépondreSupprimer
  3. Oui Lika, et les coucous n'ont certes pas le monopole du Coucou !

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire :