dimanche 1 avril 2012

le cours liquide de la pensée



"Si quelqu'un veut penser, qu'il s'embarque sur un cours d'eau tranquille et se laisse porter par le courant. Il ne pourra pas résister à la Muse. Tandis que nous remontons le courant, maniant la rame avec force et vigueur, de brusques et impétueuses pensées nous traversent l'esprit. Nous rêvons de guerre, de puissance et de grandeur. Mais tournez la proue dans le sens du courant, alors rochers, arbres, troupeaux et collines, en se montrant sous des aspects nouveaux et variés, l'eau et le vent modifiant le décor, favoriseront le cours liquide de la pensée, vaste et sublime, mais toujours calme et doucement ondoyant." [H.D. Thoreau : Journal, 3 nov. 1837]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :