mardi 12 janvier 2016

une certaine femme, un certain silence

*
"Lorsque la nuit fut venue, le même gong qu'il avait déjà entendu en montant vers la gompa sonna par trois fois, puis ce fut de nouveau le silence, un silence plus silencieux que tous ceux qu'il avait connus au cours de ses voyages à travers les solitudes, un silence qui s'imposait avec une force irrésistible et éteignait jusqu'au bruit, non perçu par les humains ordinaires, que produit la pensée".

[Alexandra David-Néel : Le lama aux cinq sagesses. Plon, 1929] 

En portait, Alexandra à 18 ans. 

Comment part-on un beau matin à ce point vers l'aventure ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :