jeudi 23 juin 2011

clés de contact

Sur le chemin qui mène à mon bureau, je vois en ce moment un cygne glissant sur l'eau. Il réveille mon regard, rafraîchit ma présence au monde. Une voiture glissant sur l'asphalte peut faire de même. Avec moins de douceur. Et m'écraser.

5 commentaires:

  1. au conducteur de faire un signe...

    RépondreSupprimer
  2. Connais-tu le tableau de Berthe Morisot (il est au musée Marmottant) où elle a peint, derrière une petite fille près de l'eau, un cygne ? Jamais vu une telle innocence chez un cygne ! Ils sont moins "bon enfant" que les canards, tu ne trouves pas ? Le tien n'a pas l'air hautain : juste attentif. Tu as l’œil.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas ce tableau... je crois que les oiseaux qui vont sur l'eau sont sujets à des troubles psychologiques.

    RépondreSupprimer
  4. ... des troubles psychologiques ? ! Non, ce cygne-là a guéri sous le pinceau de Berthe Morisot. Et la petite fille blonde avait le naturel émouvant de Sarah. Quel talent, ce peintre ! Je vais essayer de trouver un livre sur elle.

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire :