dimanche 4 septembre 2016

deux hommes sérieux se comprennent

En 1908, Kenneth Grahame (photo de droite) quitte son poste de secrétaire à la Banque d'Angleterre et retourne dans le Berkshire, sur les bords de la Tamise, où il a passé son enfance. Il se met alors à écrire des histoires de crapauds, de rats, de taupes, de blaireaux, de vent, d'eau, de soleil et de fantaisie, publiées sous le titre The wind in the willows (Le vent dans les saules). Le tout autant sérieux président américain Theodore Roosevelt (photo de gauche) écrit en 1909 à K. Grahame « qu'il l'a [le roman] lu et relu, et en est arrivé à considérer les personnages comme de vieux amis ». [source wikipedia]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :