lundi 19 juillet 2010

le long de la route

Au début, c'est un alignement dont les têtes au bout des tiges droites se dressent fièrement vers le soleil, puis les voilà comme un peuple en débâcle, et on s'arrêterait volontiers pour en faire monter le plus possible dans la voiture. Venez, je vous donnerai un peu d'eau dans le creux de mes mains.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :