jeudi 22 juillet 2010

vertigo ergo sum

Crois seulement ce que tes yeux voient
Et tes oreilles entendent !

Ne crois même pas ce que tes yeux voient,

Et tes oreilles entendent !

Sache aussi que ne pas croire quelque chose,

C’est croire autre chose !


Bertolt Brecht : Poèmes, tome 8, page 105 (L’Arche)

Le nombre des choses intelligentes et belles que l’humain peut penser est-il donc infini ? Bien sûr, le nombre de bêtises est lui aussi incommensurable.
Mais j’ai l’esprit tournesol.
La terre tourne, donc vertigo :
une façon d'être, forcément un peu
bouleversante.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :