lundi 11 juillet 2011

4 commentaires:

  1. Même sans chiffre, ce compas mesure le temps qui passe et rappelle notre soumission. Un comble en cette période de vacances! Réduire la distance qui sépare la pointe de l'aiguille de son axe permettrait peut-être de se soustraire à cette condamnation! Un vrai centre de vacances, en somme.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais l'hirondelle s'en allerait...

    RépondreSupprimer
  3. N'est-ce pas le destin de l'hirondelle, partir - revenir ? Tempus fugit…

    RépondreSupprimer
  4. ... et même : de passer au fond d'un bol de thé !

    RépondreSupprimer

Ecrire un commentaire :