dimanche 24 janvier 2010

par télégramme, les pensées de mon âme

Cliquez sur l'image pour lire le texte de la carte.
Il est un créneau que l'administration postale a malheureusement laissé tomber et dont témoigne cet incroyable document photographique. En effet, il était possible avant la Seconde Guerre mondiale, d'envoyer par télégramme — un bleu, comme on disait fort joliment — carrément toutes les pensées de son âme. Je crois que cela fonctionnait à la manière de ces papiers japonais qui se déploient quand on les met dans un verre d'eau. Il paraît que certains utilisaient ce système pour eux-mêmes, s'envoyant régulièrement un télégramme pour y voir plus clair dans leurs pensées. La guerre a hélas fait disparaître trop de moustachus, pièces maîtresses sur lesquelles reposait ce délicat service.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :