dimanche 9 janvier 2011

café, crêpes, oeufs, bacon

"Il y a du symbolisme dès le matin au réveil quand on se sent sale et qu'on voudrait se laver, quand on se sent tout frais au sortir de la douche, quand on a faim, et qu'on prend le petit déjeuner — bacon, oeufs au miroir, pain grillé, confiture et peut-être une gaufre ou des crèpes — et quand on est prêt à faire face au monde après ce petit déjeuner arrosé d'un bon café. Tout cela c'est du symbolisme. L'idée du café, et même le mot café a quelque chose de provocateur. C'est un mantra. Crêpes, oeufs, bacon. Tout cela est d'une extrême puissance, très poétique, même si on ne cherche surtout pas à se prendre pour des poètes. Tout ce qui passe dans la vie d'un être humain est relié à un certain symbolisme. Notre quotidien pourrait être rempli de ce type d'affirmation, mais nous n'y voyons que du banal." [Chögyam Trungpa]


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ecrire un commentaire :